200 organisations féministes demandent l’interdiction de la maternité de substitution en Ukraine

Communiqué de presse 3  juin 2020

Les organisations de défense des droits des femmes demandent l’interdiction de la maternité de substitution en Ukraine

 

Récemment, les médias internationaux ont publié des images choquantes de l’industrie ukrainienne de GPA. Des nouveau-nés en grand nombre ne peuvent être pris en charge par des clients étrangers en raison de la fermeture des frontières pendant la pandémie. Cette situation a mis en lumière le système inhumain créé par le développement du tourisme reproductif.

Aujourd’hui, 200 organisations féministes dans le monde envoient une lettre au président de l’Ukraine, M. Volodymyr Zelensky, pour demander l’interdiction de toute forme de commerce des enfants et des femmes.

La situation actuelle en Ukraine a conduit à une exploitation massive de femmes appauvries et souligne la nécessité de renforcer la protection des droits des femmes. Elle indique clairement que le tourisme reproductif en Ukraine doit cesser, déclare Clara Berglund, de la Coalition internationale pour l’abolition de la maternité de substitution, ICASM.

Les organisations signataires demandent l’interdiction de la Gestation et le respect des conventions internationales sur les droits des enfants et des femmes.

Lien vers la lettre et les 200 signataires http://abolition-ms.org/en/our-actions/call-to-ban-all-forms-of-trade-in-children-and-women-in-the-surrogacy-industry-in-ukraine

Contact de presse

Clara Berglund,

International Coalition for the Abolition of Surrogacy Motherhood, ICASM

Ph: +46 (0)70 756 77 91

Email:

Website. abolition-ms.org/en/home

 

Marie Josèphe Devillers

Coalition Internationale pour l’Abolition de la Maternité de Substitution CIAMS

+33 612 96 85 27

Mél :

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Défiler vers le haut