Aktive Mitglieder

CoRP (Collectif pour le Respect de la Personne). Mitbegründer von ICAMS: Koalition für die Abschaffung der Leihmutterschaft – FRANKREICH
collectif-corp.com

 


CQFD Lesbiennes féministes. Mitbegründer von ICAMS: Koalition für die Abschaffung der Leihmutterschaft – FRANKREICH
cqfd-lesbiennesfeministes.org

 


CADAC – Coordination des Associations pour l’Avortement et la Contraception. Mitbegründer von ICAMS: Koalition für die Abschaffung der Leihmutterschaft – FRANKREICH

 


L’Assemblée des Femmes. Mitbegründer von ICAMS: Koalition für die Abschaffung der Leihmutterschaft – FRANKREICH
assembleedesfemmes.com

 


Marche Mondiale – FRANKREICH
marchemondialedesfemmesfrance.org

 


BaGdam Espace Lesbien – FRANKREICH
www.bagdam.org

 


CNFF (Conseil Nationale des Femmes Françaises) – FRANKREICH
www.cnff.fr

 


Red Estatal contra el alquiler de vientres – SPANIEN
http://www.noalquilesvientres.com

 


Stoppt Leihmutterschaft – ÔSTERREICH
www.stoppt-leihmutterschaft.at

 


No somos vasijas – SPANIEN
nosomosvasijas.eu

 


PDF Quebec – CANADA
www.pdfquebec.org

 


Lobby suédois des femmes – SCHWEDEN
sverigeskvinnolobby.se/en/

 


FINRRAGE Feminist International Network of Resistance to Reproductive and Genetic Engeneering – AUSTRALIEN
www.finrrage.org

 


Societatea de analize feministe AnA – RÜMANIEN

http://www.analize-journal.ro/

 


Se non ora quando libere – ITALY
www.cheliberta.it

 


Arcilesbica – ITALIEN
www.arcilesbica.it

 


Libres MarianneS – FRANKREICH
https://www.facebook.com/LibMariannes/

 


CEL Centre Evolutif Lilith – FRANKREICH
http://celmrs.neowordpress.fr

 


Zéromacho – FRANKREICH
https://zeromacho.wordpress.com/

 


Mouvement du Nid – FRANCE
http://www.mouvementdunid.org/

 


Regards de Femmes – FRANKREICH
http://www.regardsdefemmes.fr/

 


Maison Des Femmes de Paris – FRANKREICH
https://mdfparis.wordpress.com/

 


Association pour l’ERAdication des Féminicides à l’Echelle Mondiale – FRANKREICH
https://www.facebook.com/MEFAREA/

 


Collectif & Réseau féministe „RUPTURES“ – FRANKREICH
http://www.reseau-feministe-ruptures.org/

 


Collectif 13 droits des femmes – FRANKREICH
http://collectif13.ddf.free.fr/

 


Federación de Mujeres Progresistas – SPANIEN
https://fmujeresprogresistas.org/

 


Federación de Asociaciones de Mujeres Separadas y Divorciadas – SPANIEN
http://www.separadasydivorciadas.org/

 



„Comisiόn para la investigaciόn de malos tratos a mujeres“ – SPANIEN
http://http://malostratos.org/

 


Charta zur universellen Abschaffung von Leihmutterschaft

Charta zur universellen Abschaffung von Leihmutterschaft

Die sogenannte „Leihmutterschaft“, wie sie in verschiedenen Ländern praktiziert wird, besteht darin, den Körper von Frauen für das Zur-Welt-Bringen von Kindern, die ihren Bestellern übergeben werden, zur Verfügung zu stellen.

Weit davon entfernt, eine individuelle Geste zu sein, wird diese soziale Praxis von Unternehmen, die sich Reproduktion von Menschen zum Ziel setzen, in einem systematisch organisierten Produktionsprozess, der Laboratorien, Ärzte, Rechtsanwälte, Agenturen, usw. inkludiert, in die Wege geleitet. Dieses System benötigt Frauen als Produktionsmittel und zwar in der Weise, dass die Schwangerschaft und das Gebären zu funktionellen Vorgängen mit Gebrauchs- und Tauschwert werden, die sich in den Rahmen der Globalisierung der Märkte des menschlichen Körpers einfügen.

Der Körper der Frau wird für die Reproduktionsindustrie und ihre Märkte dort als Ressource angefordert, wo kein Gesetz ihn schützt. Einige Frauen sind damit einverstanden, einen Vertrag einzugehen, in welchem sie ihre Gesundheit, ihr Leben und ihre Person veräußern und zwar infolge verschiedenster, auf sie ausgeübter Druckmittel, wie etwa sexistische, ökonomische, geopolitische sowie familiäre Machtverhältnisse.

Letztlich macht die Leihmutterschaft das Kind zu einem Produkt mit Tauschwert, womit die Unterscheidung von Person und Ding aufgehoben wird. Die Respektierung des menschlichen Körpers sowie der Gleichstellung von Mann und Frau müssen wichtiger sein als partikuläre Interessen.

Aus diesem Grund und im Namen der Menschenrechte erklären die diese Charta Unterzeichnenden, dass sie

  • den Gebrauch von Menschen, deren Selbstwert und Würde zugunsten eines Gebrauchs- oder Tauschwertes beseitigt wird, anprangern,
  • die Vermarktung des Körpers von Frauen und Kindern ablehnen,
  • Frankreich und die anderen europäischen Länder auffordern, die von ihnen unterzeichneten internationalen Konventionen zum Schutz der Menschen- sowie Kinderrechte zu respektieren und sich entschlossen jeglicher Form von Legalisierung auf nationaler und internationaler Ebene zu widersetzen.

Weiters rufen wir im Namen der gleichen Würde aller Menschen dazu auf, entschlossen dafür einzutreten, dass diese Praktik auf internationaler Ebene abgeschafft wird, insbesondere durch die Redaktion, Annahme und effiziente Implementierung einer internationalen Konvention zur Abschaffung von Leihmutterschaft

 

Contacto

Puede ponerse en contacto con la Coalición Internacional para la Abolición de la Gestación por Sustitución
en la siguiente dirección :

Manifiesto

Manifiesto para la abolición universal de la gestación por sustitución

La gestación por sustitución, conocida como «gestación subrogada» o «vientres de alquiler», tal y como se practica en diversos países, consiste en poner a disposición de terceras personas el cuerpo de las mujeres para que traigan al mundo niños y niñas que serán entregados a esas personas que los han encargado

Lejos de ser un acto individual, esta práctica social ha sido puesta en marcha por empresas de reproducción humana en un sistema organizado de producción que incluye laboratorios, profesionales de la Medicina y del Derecho, agencias intermediarias, etc… Todo un sistema que necesita mujeres como medios de producción de manera que el embarazo y el parto se conviertan en procesos funcionales dotados de valor de uso y de mercado dentro del marco de la globalización de los mercados del cuerpo humano.

Allí donde ninguna ley lo protege, el cuerpo de las mujeres es considerado un mero recurso para la industria y los mercados de la reproducción. Algunas mujeres sometidas a múltiples presiones (económicas, sexistas, relaciones de dominación familiares, geopolíticas…) consienten en firmar un contrato que aliena su salud, su persona y su vida.

La gestación por sustitución convierte a la niña y el niño recién nacido en un producto con valor de cambio, anulando la distinción entre persona y cosa.

El respeto del cuerpo humano y la igualdad entre las mujeres y los hombres deben prevalecer sobre los intereses particulares.

En consecuencia, en nombre de los derechos de la persona humana, las y los firmantes de este manifiesto:

  • Denunciamos la utilización de los seres humanos, que anulan su valor intrínseco y dignidad y los sustituyen por valor de uso o valor de cambio,
  • Rechazamos la mercantilización del cuerpo de las mujeres y de los niños y las niñas,
  • Hacemos un llamamiento a España y a los países europeos para que respeten las convecciones internacionales de protección de los derechos humanos y del niño y de la niña, de los cuales son firmantes, y se opongan firmemente a toda forma de legalización de la gestación por sustitución tanto a nivel nacional como internacional.

Además, en nombre de la igualdad y de la dignidad de todos los seres humanos, hacemos un llamamiento a actuar con firmeza para abolir esta práctica a nivel internacional, promoviendo para ello la convocatoria y la puesta en marcha de una convención internacional para la abolición de la gestación por sustitución.

 

 

Estatutos

Artículo 1: Denominación

Se ha fundado, entre las personas morales adherentes a los presentes estatutos, una asociación de derecho francés, regida por la ley del 1° de julio 1901 y el decreto del 16 de agosto 1901, teniendo por denominación: COALICION PARA LA ABOLICION DE LA MATERNIDAD DE SUSTITUCION (CAMS), a continuación llamada «La Asociación».

Artículo 2: Fin de la Asociación

La Asociación así creada se define como una estructura que promueve los derechos de las mujeres sobre posiciones feministas y notamente:
– Igualdad entre mujeres y hombres;
– Emancipación y autonomía de las mujeres;
– Acceso legal al aborto y a la contracepción;
– Igualdad entre las sexualidades heterosexuales y homosexuales (teniendo en cuenta las reglas que definan la mayoría sexual en cada país).
Ella tiene por fin de contribuir a la adopción y a la puesta en marcha de legislaciones y políticas públicas visando la abolición del recurso a la maternidad de sustitución al nivel nacional, continental e internacional.

Para alcanzar este objetivo la Asociación pone en marcha varias posibilidades de acciones:
– Renforzar las capacidades de acción de todas/os sus miembros en sus movilizaciones respectivas;
– Dirigir y coordinar acciones comunes visando a agrandar el impacto colectivo de sus miembros;
– Analizar, criticar, co-redactar textos pudiendo ser presentados a las instancias parlamentarias y ejecutivas competentes, a fin de obtener una legislación europea e internacional en favor de la abolición de la maternidad de sustitución.

>> Lea los estatutos completos

Asociaciones integrantes

CoRP (Collectif pour le Respect de la Personne). Association co-fondatrice de la Coalition Internationale pour l’Abolition de la Maternité de Substitution – FRANCIA
collectif-corp.com

 


CQFD Lesbiennes féministes. Association co-fondatrice de la Coalition Internationale pour l’Abolition de la Maternité de Substitution – FRANCIA
cqfd-lesbiennesfeministes.org

 


CADAC – Collectif des Associations pour l’Avortement et la Contraception. Association co-fondatrice de la Coalition Internationale pour l’Abolition de la Maternité de Substitution – FRANCIA

 


L’Assemblée des Femmes. Association co-fondatrice de la Coalition Internationale pour l’Abolition de la Maternité de Substitution – FRANCIA
assembleedesfemmes.com

 



Marche Mondiale – FRANCIA
marchemondialedesfemmesfrance.org

 



BaGdam Espace Lesbien – FRANCIA
www.bagdam.org

 


CNFF (Conseil Nationale des Femmes Françaises) – FRANCIA
www.cnff.fr

 


Red Estatal contra el alquiler de vientres – ESPAÑA
http://www.noalquilesvientres.com

 


Stoppt Leihmutterschaft – AUTSTRIA
www.stoppt-leihmutterschaft.at

 


No somos vasijas – ESPAÑA
nosomosvasijas.eu

 


PDF Quebec – CANADA
www.pdfquebec.org

 


Lobby suédois des femmes – SUECIA
sverigeskvinnolobby.se/en/

 


FINRRAGE Feminist International Network of Resistance to Reproductive and Genetic Engeneering – AUSTRALIA
www.finrrage.org

 


Societatea de analize feministe AnA – RUMANIA
http://www.analize-journal.ro/

 


Se non ora quando libere – ITALIA
www.cheliberta.it

 


Arcilesbica – ITALIA
www.arcilesbica.it

 


Libres MarianneS – FRANCIA
https://www.facebook.com/LibMariannes/

 


CEL Centre Evolutif Lilith – FRANCIA
http://celmrs.neowordpress.fr

 


Zéromacho – FRANCIA
https://zeromacho.wordpress.com/

 


Mouvement du Nid – FRANCE
http://www.mouvementdunid.org/

 


Regards de Femmes – FRANCIA
http://www.regardsdefemmes.fr/

 


Maison Des Femmes de Paris – FRANCIA
https://mdfparis.wordpress.com/

 


AERAFEM – Association pour l’ERAdication des Féminicides à l’Echelle Mondiale – FRANCE
https://www.facebook.com/MEFAREA/

 


Collectif & Réseau féministe „RUPTURES“ – FRANCIA
http://www.reseau-feministe-ruptures.org/

 


Collectif 13 droits des femmes – FRANCIA
http://collectif13.ddf.free.fr/

 


Federación de Mujeres Progresistas – ESPAÑA
https://fmujeresprogresistas.org/

 


Federación de Asociaciones de Mujeres Separadas y Divorciadas – ESPAÑA
http://www.separadasydivorciadas.org/

 


„Comisiόn para la investigaciόn de malos tratos a mujeres“ – ESPAÑA
http://http://malostratos.org/

 


Inicio


Manifiesto
CARTA PARA LA ABOLICION UNIVERSAL DE LA MATERNIDAD DE SUSTITUCION

La maternidad de sustitución, conocida como « Maternida Subrogada » practicada en diversos paises, es poner a disposición el cuerpo de las mujeres con el fin de dar a luz niños/as que serán dados a los comanditarios.

Lejos de ser un gesto individual, esta práctica social ha sido puesta en obra por empresas de reproducción humana, en un sistema organizado de producción, que incluyen laboratorios, médicos, abogados, agencias etc…Esta sistema necesita mujeres como medios de producción de manera que el embarazo y el parto se convierten en procesos funcionales dotados de un valor de uso y un valor de mercado y se inscriben en el cuadro de la globalización de los mercados del cuerpo humano.

Allí donde ninguna ley no le protege, el cuerpo de las mujeres es requerido como fuente para la industria y los mercados de la reproducción.Ciertas mujeres consienten a comprometerse por un contrato que aliena su salud, su vida y su persona, bajo multiples presiones : relacciones de dominación familiares, sexistas,económicas, geopoliticas.

>> Continuar leyendo




Active members

CoRP (Collectif pour le Respect de la Personne). Co-founder of ICAMS: Coalition for the Abolition of Surrogate Motherhood – FRANCE
collectif-corp.com

 


CQFD Lesbiennes féministes. Co-founder of ICAMS: Coalition for the Abolition of Surrogate Motherhood – FRANCE
cqfd-lesbiennesfeministes.org

 


CADAC – Coordination des Associations pour l’Avortement et la Contraception. Co-founder of ICAMS: Coalition for the Abolition of Surrogate Motherhood – FRANCE

 


L’Assemblée des Femmes. Co-founder of ICAMS: Coalition for the Abolition of Surrogate Motherhood – FRANCE
assembleedesfemmes.com

 


Marche Mondiale – FRANCE
marchemondialedesfemmesfrance.org

 


BaGdam Espace Lesbien – FRANCE
www.bagdam.org

 


CNFF (Conseil Nationale des Femmes Françaises) – FRANCE
www.cnff.fr

 


Red Estatal contra el alquiler de vientres – SPAIN
http://www.noalquilesvientres.com

 


Stoppt Leihmutterschaft – AUSTRIA
www.stoppt-leihmutterschaft.at

 


No somos vasijas – SPAIN
nosomosvasijas.eu

 


PDF Quebec – CANADA
www.pdfquebec.org

 


Lobby suédois des femmes – SWEDEN
sverigeskvinnolobby.se/en/

 


FINRRAGE Feminist International Network of Resistance to Reproductive and Genetic Engeneering – AUSTRALIA
www.finrrage.org

 


Societatea de analize feministe AnA – ROMANIA

http://www.analize-journal.ro/

 


Se non ora quando libere – ITALY
www.cheliberta.it

 


Arcilesbica – ITALY
www.arcilesbica.it

 


Libres MarianneS – FRANCE https://www.facebook.com/LibMariannes/

 


CEL Centre Evolutif Lilith – FRANCE
http://celmrs.neowordpress.fr

 


Zéromacho – FRANCE
https://zeromacho.wordpress.com/

 


Mouvement du Nid – FRANCE
http://www.mouvementdunid.org/

 


Regards de Femmes – FRANCE
http://www.regardsdefemmes.fr/

 


Maison Des Femmes de Paris – FRANCE
https://mdfparis.wordpress.com/

 


Association pour l’ERAdication des Féminicides à l’Echelle Mondiale – FRANCE
https://www.facebook.com/MEFAREA/

 


Collectif & Réseau féministe „RUPTURES“ – FRANCE
http://www.reseau-feministe-ruptures.org/

 


Collectif 13 droits des femmes – FRANCE
http://collectif13.ddf.free.fr/

 


Federación de Mujeres Progresistas – SPAIN
https://fmujeresprogresistas.org/

 


Federación de Asociaciones de Mujeres Separadas y Divorciadas – ESPAGNE
http://www.separadasydivorciadas.org/

 


Membres actives

CoRP (Collectif pour le Respect de la Personne). Association co-fondatrice de la Coalition Internationale pour l’Abolition de la Maternité de Substitution – FRANCE
collectif-corp.com

 


CQFD Lesbiennes féministes. Association co-fondatrice de la Coalition Internationale pour l’Abolition de la Maternité de Substitution – FRANCE
cqfd-lesbiennesfeministes.org

 


CADAC – Collectif des Associations pour l’Avortement et la Contraception. Association co-fondatrice de la Coalition Internationale pour l’Abolition de la Maternité de Substitution – FRANCE

 


L’Assemblée des Femmes. Association co-fondatrice de la Coalition Internationale pour l’Abolition de la Maternité de Substitution – FRANCE
assembleedesfemmes.com

 



Marche Mondiale – FRANCE
marchemondialedesfemmesfrance.org

 



BaGdam Espace Lesbien – FRANCE
www.bagdam.org

 


CNFF (Conseil Nationale des Femmes Françaises) – FRANCE
www.cnff.fr

 


Red Estatal contra el alquiler de vientres – ESPAGNE
http://www.noalquilesvientres.com

 


Stoppt Leihmutterschaft – AUTRICHE
www.stoppt-leihmutterschaft.at

 


No somos vasijas – ESPAGNE
nosomosvasijas.eu

 


PDF Quebec – CANADA
www.pdfquebec.org

 


Lobby suédois des femmes – SUEDE
sverigeskvinnolobby.se/en/

 


FINRRAGE Feminist International Network of Resistance to Reproductive and Genetic Engeneering – AUSTRALIE
www.finrrage.org

 


Societatea de analize feministe AnA – ROUMANIE
http://www.analize-journal.ro/

 


Se non ora quando libere – ITALIE
www.cheliberta.it

 


Arcilesbica – ITALIE
www.arcilesbica.it

 


Libres MarianneS – FRANCE
https://www.facebook.com/LibMariannes/

 


CEL Centre Evolutif Lilith – FRANCE
http://celmrs.neowordpress.fr

 


Zéromacho – FRANCE
https://zeromacho.wordpress.com/

 


Mouvement du Nid – FRANCE
http://www.mouvementdunid.org/

 


Regards de Femmes – FRANCE
http://www.regardsdefemmes.fr/

 


Maison Des Femmes de Paris – FRANCE
https://mdfparis.wordpress.com/

 


AERAFEM – Association pour l’ERAdication des Féminicides à l’Echelle Mondiale – FRANCE
https://www.facebook.com/MEFAREA/

 


Collectif & Réseau féministe „RUPTURES“ – FRANCE
http://www.reseau-feministe-ruptures.org/

 


Collectif 13 droits des femmes – FRANCE
http://collectif13.ddf.free.fr/

 


Federación de Mujeres Progresistas – ESPAGNE
https://fmujeresprogresistas.org/

 


Federación de Asociaciones de Mujeres Separadas y Divorciadas – ESPAGNE
http://www.separadasydivorciadas.org/

 


„Comisiόn para la investigaciόn de malos tratos a mujeres“ – ESPAGNE
http://http://malostratos.org/


Cookies

What is a cookie ?

A cookie is a text file that can be saved in a dedicated area of ​​the hard drive of your terminal * when you consult an online service using your browser software. A cookie file allows its issuer to identify the terminal in which it is registered during the period of validity or registration of said cookie.

* the terminal refers to the hardware equipment (computer, tablet, smartphone, etc.) that you use to view or view a site, an application, advertising content, etc.

Which cookies do we use?

Analytical cookies

These cookies allow us to know the use and performance of our site, to establish statistics, volumes of use and use of the various elements of our site (content visited, routes) allowing us to improve the interest and the ergonomics of our site (the pages or the sections most often consulted, the articles most read, …).

These are the following cookies: Google Analytics

The data generated by these browsing analysis cookies concern your use of the site: sites visited, frequency, number and repetition of visits, browsing time, searches made, browser used, operator providing the service, location linked to the address IP. They are generally transmitted and stored by Google on servers located in the United States. If you have chosen to anonymize your IP address on this site, your IP address will however be transmitted by Google, but truncated in the member countries of the European Union or in the other signatory states of the agreement establishing the European Economic Area . In exceptional cases only, your IP address will be transmitted entirely to a Google server in the United States, then truncated there. Google will not cross your Google Analytics IP address with other data held by Google. Google will use this information to evaluate your use of the site, compile reports on website activity and internet usage: measurement and analysis of user browsing and behavior, development of anonymous navigation profiles, improvements based on usage data analysis.

For more information, see Google’s privacy policy.
In addition to blocking these cookies in the browser, you can disable Google Analytics during navigation with a module provided by Google.

How to refuse the use of cookies

Most browsers allow you to manage your favorite cookies. You can set your browser to refuse or delete some cookies. Generally, you can also manage similar technologies in the same way, using your favorite browsers.

The following links show you how to set cookies according to browsers:

If you use the Internet Explorer browser:
http://windows.microsoft.com/fr-FR/windows-vista/Block-or-allow-cookies

If you use the Firefox browser:
http://support.mozilla.org/fr/kb/activer-desactiver-cookies

If you’re using the Google Chrome browser:
https://support.google.com/chrome/answer/95647?hl=fr

Cookies

Qu’est ce qu’un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré dans un espace dédié du disque dur de votre terminal* à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation. Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité ou d’enregistrement dudit cookie.

* le terminal désigne l’équipement matériel (ordinateur, tablette, Smartphone…) que vous utilisez pour consulter ou voir s’afficher un site, une application, un contenu publicitaire etc.

Quels cookies utilisons-nous ?

Les cookies analytiques

Il s’agit de cookies qui nous permettent de connaître l’utilisation et les performances de notre site, d’établir des statistiques, des volumes de fréquentation et d’utilisation des divers éléments de notre site (contenus visités, parcours) nous permettant d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de notre site (les pages ou les rubriques les plus souvent consultées, les articles les plus lus,…).

Il s’agit des cookies suivants : Google Analytics

Les données générées par ces cookies d’analyse de navigation concernent votre utilisation du site : sites visités, fréquence, nombre et répétition des visites, durée de navigation, recherches effectuées, navigateur utilisé, opérateur qui fournit le service, emplacement lié à l’adresse IP. Elles sont en règle générale transmises et stockées par Google sur des serveurs situés aux Etats-Unis. Si vous avez choisi de rendre anonyme votre adresse IP sur ce site, votre adresse IP sera toutefois transmise par Google, mais tronquée dans les pays membres de l’Union européenne ou dans les autres Etats signataires de l’accord instituant l’Espace économique européen. Dans des cas exceptionnels uniquement, votre adresse IP sera transmise intégralement à un serveur de Google aux Etats-Unis, puis tronquée là-bas. Google ne recoupera pas votre adresse IP transmise dans le cadre de Google Analytics avec d’autres données détenues par Google. Google utilisera ces informations pour évaluer votre utilisation du site, compiler des rapports sur l’activité du site et l’utilisation d’Internet : mesure et analyse de la navigation et du comportement des utilisateurs, élaboration de profils anonymes de navigation, pistes d’améliorations en fonction de l’analyse des données d’utilisation.

Pour en savoir plus, consultez les règles de confidentialité de Google.
Outre le blocage de ces cookies dans le navigateur, vous pouvez désactiver Google Analytics durant la navigation grâce à un module fourni par Google.

Comment refuser l’utilisation des cookies

La plupart des navigateurs vous permettent de gérer vos cookies préférés. Vous pouvez régler votre navigateur pour refuser ou effacer certains cookies. Généralement, vous pouvez également gérer les technologies similaires de la même façon, en utilisant vos navigateurs préférés.

Les liens suivants vous montrent comment régler les cookies en fonction des navigateurs :

Si vous utilisez le navigateur Internet Explorer :
http://windows.microsoft.com/fr-FR/windows-vista/Block-or-allow-cookies

Si vous utilisez le navigateur Firefox :
http://support.mozilla.org/fr/kb/activer-desactiver-cookies

Si vous utilisez le navigateur Google Chrome :
https://support.google.com/chrome/answer/95647?hl=fr

Cadre juridique de la Maternité de Substitution en France

Chronologie

1989. la Cour de cassation a affirmé la nullité des conventions de gestation pour autrui en application de l’article 1128 du code civil – selon lequel „il n’y a que les choses qui sont dans le commerce qui puissent être l’objet des conventions“ – et la non-conformité de ces conventions au principe d’ordre public de l’indisponibilité de l’état des personnes.

 

1991. la Cour a annulé l’adoption d’un enfant né d’une mère porteuse au motif que „cette adoption n’était que l’ultime phase d’un processus d’ensemble destiné à permettre à un couple l’accueil à son foyer d’un enfant, conçu en exécution d’un contrat tendant à l’abandon à sa naissance par sa mère, et que, portant atteinte aux principes de l’indisponibilité du corps humain et de l’état des personnes, ce processus constituait un détournement de l’institution de l’adoption“.

 

1994. la loi du 29 juillet 1994 pose le principe de non patrimonialité du corps humain et stipule que :

  • « Toute convention portant sur la gestation pour le compte d’autrui est nulle » article 16-7 du Code civil
  • « Chacun a droit au respect de son corps. Le corps humain est inviolable. Le corps humain, ses éléments et ses produits ne peuvent faire l’objet d’un droit patrimonial » article 16-1 du Code civil
  • « Les conventions ayant pour effet de conférer une valeur patrimoniale au corps humain, à ses éléments ou à ses produits sont nulles ». article 16-5 du Code civil

Elle a par ailleurs ajouté au code pénal l’article 227-12, qui sanctionne d’une peine de six mois d’emprisonnement et de 7 500 € d’amende « le fait de s’entremettre entre une personne ou un couple désireux d’accueillir un enfant et une femme acceptant de porter en elle cet enfant en vue de le leur remettre ».

 

2008 et 2011. Pour la même affaire, la Cour s’est opposée à la transcription sur les registres de l’état civil français d’actes de naissance établis en Californie pour deux enfants nés à l’issue d’une gestation pour autrui, refusant ainsi de reconnaître en droit français la filiation établie entre les enfants nés d’une mère porteuse et leurs parents d’intention, considérant que cette non-transcription „ne prive pas les enfants de la filiation maternelle et paternelle que le droit californien leur reconnaît, ni ne les empêche de vivre avec [leurs parents] en France, ne porte pas atteinte au droit au respect de la vie privée et familiale de ces enfants au sens de l’article 8 de la Convention européenne des droits de l’homme, non plus qu’à leur intérêt supérieur garanti par l’article 3 § 1 de la Convention internationale des droits de l’enfant“.

 

2013. La circulaire du 25 janvier 2013 de la garde des Sceaux, dite circulaire Taubira, admet la délivrance de certificats de nationalité française aux enfants nés à l’étranger de parents français « lorsqu’il apparaît, avec suffisamment de vraisemblance qu’il a été fait recours à une convention portant sur la procréation ou la gestation pour le compte d’autrui ». Cette circulaire indique que dans un tel cas, cette circonstance « ne peut suffire à opposer un refus aux demandes de certificats de nationalité française ». Elle invite ses destinataires à veiller à ce qu’il soit fait droit aux demandes de délivrance lorsque les conditions légales sont remplies.

 

2013. la Cour de cassation, dans son arrêt du 13 septembre 2013 (n° 1092), privilégie l’ordre public sur l’intérêt de l’enfant : „est justifié le refus de transcription d’un acte de naissance fait en pays étranger et rédigé dans les formes usitées dans ce pays lorsque la naissance est l’aboutissement, en fraude à la loi française, d’un processus d’ensemble comportant une convention de gestation pour le compte d’autrui, convention qui, fût-elle licite à l’étranger, est nulle d’une nullité d’ordre public aux termes des articles 16-7 et 16-9 du code civil, […], en présence de cette fraude, ni l’intérêt supérieur de l’enfant que garantit l’article 3, § 1, de la Convention internationale des droits de l’enfant, ni le respect de la vie privée et familiale au sens de l’article 8 de la Convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales ne sauraient être utilement invoqués.

 

2014. le Conseil d’Etat rejette le 12 décembre 2014, les requêtes en annulation formulées contre la circulaire Taubira au motf que „le refus de reconnaître la nationalité française“ constitue „une atteinte disproportionnée au respect de la vie privée de l’enfant“ que garantit la CEDH (Cour Européenne des Droits de L’Homme).

 

2015. Le 3 juillet 2015, la Cour de cassation confirme sa position „une GPA ne justifie pas, à elle seule, le refus de transcrire à l’état civil français l’acte de naissance étranger d’un enfant ayant un parent français“.

 

2017. La Cour de cassation, dans ses arrêtés du 5 juillet 201, a jugé que « le recours à la gestation pour autrui à l’étranger ne fait pas, en lui-même, obstacle au prononcé de l’adoption, par l’époux du père, de l’enfant né de cette procréation, si les conditions légales de l’adoption sont réunies et si elle est conforme à l’intérêt de l’enfant ».

 

2017. Dans un avis du 15 juin 2017, le Comité Consultatif National d’Ethique (CCNE rappelle son hostilité à l’autorisation de la GPA en raison des „violences …qui s’exercent sur les femmes recrutées comme gestatrices et sur les enfants qui naissent et sont objets de contrats passés entre des parties très inégales“. Il souhaite le renforcement des moyens de prohibition au niveau national et international, estimant qu’il ne peut y avoir de GPA éthique.

 

2018. Dans une étude publiée le 11 juillet 2018, le Conseil d’État considère que la GPA est une pratique qui doit rester interdite. Les principes d’indisponibilité du corps humain et de l’état des personnes s’opposent, en effet, à „une contractualisation de la procréation“. Quant à la situation des enfants nés à l’étranger de GPA, le Conseil d’État estime que le droit actuel assure „un équilibre entre la prise en compte de l’intérêt de l’enfant et le maintien de l’interdiction de la GPA“.

Privacy policy

The site abolition-ms.org is published by :

International Coalition for the Abolition of Surrogate Motherhood Association

Email :

Hosting

Gandi
63-65 boulevard Masséna Paris (75013) FRANCE
Siren 423 093 459 RCS PARIS
not. of VAT FR81423093459
Tel +33 (0) 1 70.37.76.61
Fax +33. (0) 1 43 73 18 51

Credits

Website created by cograph.eu

Mentions légales

Le site abolition-ms.org est édité par :

L’association Coalition Internationale pour l‘Abolition de la Maternité de Substitution

Email :

Hébergement

Gandi
63-65 boulevard Masséna Paris (75013) FRANCE
Siren 423 093 459 RCS PARIS
n. de TVA FR81423093459
Tel +33 (0) 1 70.37.76.61
Fax +33. (0) 1 43 73 18 51

 

Crédits

Réalisation du site : cograph.eu

 

Les cookies

Qu’est ce qu’un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré dans un espace dédié du disque dur de votre terminal* à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation. Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité ou d’enregistrement dudit cookie.

* le terminal désigne l’équipement matériel (ordinateur, tablette, Smartphone…) que vous utilisez pour consulter ou voir s’afficher un site, une application, un contenu publicitaire etc.

 

Quels cookies utilisons-nous ?

Les cookies analytiques

Il s’agit de cookies qui nous permettent de connaître l’utilisation et les performances de notre site, d’établir des statistiques, des volumes de fréquentation et d’utilisation des divers éléments de notre site (contenus visités, parcours) nous permettant d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de notre site (les pages ou les rubriques les plus souvent consultées, les articles les plus lus,…).

Il s’agit des cookies suivants : Google Analytics

Les données générées par ces cookies d’analyse de navigation concernent votre utilisation du site : sites visités, fréquence, nombre et répétition des visites, durée de navigation, recherches effectuées, navigateur utilisé, opérateur qui fournit le service, emplacement lié à l’adresse IP. Elles sont en règle générale transmises et stockées par Google sur des serveurs situés aux Etats-Unis. Si vous avez choisi de rendre anonyme votre adresse IP sur ce site, votre adresse IP sera toutefois transmise par Google, mais tronquée dans les pays membres de l’Union européenne ou dans les autres Etats signataires de l’accord instituant l’Espace économique européen. Dans des cas exceptionnels uniquement, votre adresse IP sera transmise intégralement à un serveur de Google aux Etats-Unis, puis tronquée là-bas. Google ne recoupera pas votre adresse IP transmise dans le cadre de Google Analytics avec d’autres données détenues par Google. Google utilisera ces informations pour évaluer votre utilisation du site, compiler des rapports sur l’activité du site et l’utilisation d’Internet : mesure et analyse de la navigation et du comportement des utilisateurs, élaboration de profils anonymes de navigation, pistes d’améliorations en fonction de l’analyse des données d’utilisation.

Pour en savoir plus, consultez les règles de confidentialité de Google.
Outre le blocage de ces cookies dans le navigateur, vous pouvez désactiver Google Analytics durant la navigation grâce à un module fourni par Google.

 

Comment refuser l’utilisation des cookies

La plupart des navigateurs vous permettent de gérer vos cookies préférés. Vous pouvez régler votre navigateur pour refuser ou effacer certains cookies. Généralement, vous pouvez également gérer les technologies similaires de la même façon, en utilisant vos navigateurs préférés.

Les liens suivants vous montrent comment régler les cookies en fonction des navigateurs :

Si vous utilisez le navigateur Internet Explorer :
http://windows.microsoft.com/fr-FR/windows-vista/Block-or-allow-cookies

Si vous utilisez le navigateur Firefox :
http://support.mozilla.org/fr/kb/activer-desactiver-cookies

Si vous utilisez le navigateur Google Chrome :
https://support.google.com/chrome/answer/95647?hl=fr

Contact

International Coalition for the Abolition of Surrogate Motherhood

Email :

Contact

Vous pouvez contacter la Coalition Internationale pour l‘Abolition de la Maternité de Substitution

à l’adresse suivante :

Charter

Charter for the abolition of surrogate motherhood

Substitute motherhood, or surrogacy, which is practised in several countries, is the loaning of women’s bodies in order to give birth to children who will be handed over to those who ordered them. Far from being just an individual act, this social practise is orchestrated by human reproduction companies, in an organized production system involving laboratories, doctors, lawyers, agencies etc. This system needs women as means of production, so that pregnancy and childbirth become a functional process that has a use value and a commercial value and is part of the globalization of human body markets.

In countries where no law protects them, women’s bodies are turned into resources for the reproduction industry. Some women consent to enter into a contract which will alienate their health, their lives and their selves, under multiple pressures, family or gender based, economic, or geopolitical.

Substitute motherhood makes the child a product with an exchange value, so that the distinction between a person and a thing is cancelled out. But respect for the human body and gender equality should prevail over individual interests.

Therefore, in the name of human rights, We, the signatories of the Charter:

  • Denounce the utilisation of human beings whose intrinsic value and dignity are done away with in favour of their use value and exchange value
  • Refuse the merchandizing of women’s and children’s bodies 
  • Call on France and other European countries to respect the international conventions for the protection of human rights  that they have ratified and to oppose firmly any form of legalization of surrogate motherhood at a national or international level

In the name of the equal dignity of all human beings, we also call on them to act firmly to abolish the practise of surrogacy at an international level, in particular by promoting the elaboration, adoption and effective implementation of an international convention for the abolition of substitute motherhood.

 

Sign the Charter

Charte

Charte pour l’abolition universelle de la maternité de substitution

La maternité de substitution, dite « Gestation Pour Autrui » (GPA), pratiquée dans divers pays, est une mise à disposition du corps des femmes pour donner naissance à des enfants qui seront remis à leurs commanditaires.

Loin de n’être qu’un geste individuel, cette pratique sociale est mise en œuvre par des entreprises de reproduction humaine,  dans un système organisé de production, incluant des laboratoires, médecins, avocats, agences etc. Ce système a besoin de femmes en tant que moyens de production de sorte que la grossesse et l’accouchement deviennent des processus fonctionnels dotés d’une valeur d’usage et d’une valeur marchande et s’inscrivent dans le cadre de la globalisation des marchés du corps humain.

Là où aucune loi ne le protège, le corps des femmes est requis comme ressource pour l’industrie et les marchés de la reproduction. Certaines femmes consentent à s’engager dans un contrat qui aliène leur santé, leur vie et leur personne, sous des pressions multiples : rapports de domination familiaux, sexistes, économiques,  géopolitiques.

Enfin, la maternité de substitution fait de l’enfant un produit avec valeur d’échange, de sorte que la distinction entre la personne et la chose s’en trouve annulée. Le respect du corps humain et l’égalité entre les femmes et les hommes doivent prévaloir sur les intérêts particuliers.

En conséquence, au nom des droits de la personne humaine, Nous, signataires de la Charte:

  • dénonçons l’utilisation des êtres humains dont la valeur intrinsèque et la dignité  sont éliminées  au profit d’une valeur d’usage ou d’une valeur d’échange,
  • refusons la marchandisation du corps des femmes et des enfants,
  • appelons la France et les autres pays européens à  respecter les conventions internationales de protection des droits humains et de l’enfant dont ils sont signataires, à s’opposer fermement à toute forme de légalisation de la maternité de substitution sur le plan national ou international.

Nous les appelons en outre, au nom de l’égale dignité de tous les êtres humains, à agir avec fermeté pour faire abolir cette pratique au niveau international, notamment en promouvant la rédaction, l’adoption et la mise en œuvre efficace d’une convention internationale d’abolition de la maternité de substitution.

 

Signer la Charte

News

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Actualités

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Our actions

This page is under construction, more information will soon be available.

Actions pour l’abolition de la GPA en France d’un point de vue féministe et des droits humains

De 1985 à 1990. Le développement de ce qu’on appelait alors les Nouvelles Techniques de Reproduction (NTR) interroge les chercheuses féministes qui lancent des alertes. Dans le même temps se développent des associations qui organisent le recours à des mères porteuses. Ces associations seront interdites (1988 et 1989) tandis que la jurisprudence (1991), puis le législateur (1994) réaffirmeront les grands principes de non disponibilité et de non patrimonialité du corps humain.

2011. Publication d’un Manifeste « Pourquoi nous sommes contre la GPA » à l’initiatives d’organisations féministes et lesbiennes féministes : CLF (Coordination Lesbienne en France) ; CADAC (Collectif des Associations pour le Droit à l’Avortement et à la Contraception) et Planning familial. Ce Manifeste marque l’implication des organisations féministes dans ce qui deviendra en 2016 le combat pour l’abolition internationale de la maternité de Substitution.

2014. Création de l’association CoRP – Collectif pour le Respect de la Personne, association dédiée à la lutte contre la pratique dite des „mères porteuses“.

2014. 8 février 2014 : publication dans Le Monde de l’appel « la GPA, une extension du domaine de l’aliénation », appelant à lutter pour l’abolition de cette pratique, signée par de nombreuses personnalités.

2014. 23 juillet 2014 : publication dans Libération d’une tribune demandant au Président de la République de s’opposer à la reconnaissance par le droit de la GPA et de porter un projet de convention internationale visant à prohiber la GPA, signée par de nombreuses personnalités (entre autres Jacques Delors, Lionel Jospin, Yvette Roudy, Marie-Georges Buffet, José Bové, Nicole Notat, Bernard Poignant, et des associations telles que CADAC (Coordination des associations pour le droit à l’avortement et à la contraception), la CLF ( Coordination lesbienne de France) ou le Mouvement du Nid.

2015. 23 mars 2015 : envoi à la Conférence de La Haye, par plusieurs associations européennes féministes et de défense des droits de l’homme, dont le CoRP, Osez le Féminisme et le Lobby européen des femmes, d’une contribution demandant l’arrêt du projet de reconnaissance internationale de la GPA et la rédaction, dans le cadre de l’ONU, d’une convention internationale d’abolition de cette pratique, sur le modèle de la convention de 1926 relative à l’esclavage.

2016. Le 2 février 2016, tenue des premières Assises pour l’abolition universelle de la maternité de substitution à l’Assemblée nationale, marrainée par Laurence Dumont, députée socialiste vice-présidente de l’Assemblée Nationale, organisée conjointement par la Corp (Collectif pour le Respect de la Personne, la CADAC, (Collectif des Associations pour le Droit à l’Avortement et à la Contraception) et la CLF (Coordination lesbienne en France). Ces Assises se clôtureront avec la signature de la charte pour l’Abolition de la GPA signée par 16 associations féministes, lesbiennes féministes et des droits humains ainsi que par des personnalité politiques de gauche : José Bové, les Benoît Hamon, Élisabeth Guigou, Eva Sas, Marie Georges Buffet. Ces premières Assises marquent l’émergence d’un mouvement pour l’abolition de la maternité de substitution féministe et ancré à gauche.

2016. Le 15 mars 2016, 43 associations féministes et des droits humains se rassemblent devant le siège du Conseil de l’Europe à Paris pour protester contre le rapport De Sutter sur la légalisation et l’encadrement de GPA examiné par la Commission des Affaires sociales du Conseil. Le Conseil de l’Europe rejettera ce rapport à une courte majorité.

2016. Août 2016. L’assemblée des Femmes organise son université d’été sur le thème de la marchandisation du corps des Femmes avec, en point focal, la GPA.

2016. Le 21 septembre 2016, un nouveau rassemblement appelé par 54 associations féministes et des droits humains se tient devant le siège du Conseil de l’Europe à Paris, pour protester contre un nouvel examen du rapport De Sutter. Le mardi 11 octobre 2016, l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe votera contre l’adoption d’une recommandation portant sur les « Droits de l’enfant liés à la maternité de substitution », sur la base de ce rapport.

2017. 23 mars 2017, les 2ièmes Assises pour l’abolition Universelle de la GPA se tiennent à Rome et se concluent par un appel, signé d’organisations féministes de tous les pays, demandant à ce que aux instances des Nations Unies œuvrant pour le respect des Conventions sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW), sur les droits humains et de l’enfant, d’ouvrir une procédure visant à recommander l’interdiction de la pratique de la maternité de substitution en raison de son incompatibilité avec le respect des droits humains et de la dignité des femmes.

2018. 22 septembre 2018. A l’initiative de 4 associations (CoRP, CQFD Lesbiennes Féministes, CADAC et Assemblée des Femmes) se tient le colloque intitulé « Pour le respect des femmes et des enfants, abolir la maternité de substitution ». A l’issue de ce colloque, la création de la Coalition pour l’Abolition de la Maternité de Substitution.

2018. Création de la « Coalition Internationale pour l’Abolition de la Maternité de Substitution» rendue publique le 22 septembre 2018.

2018. septembre 2018. Les organisations féministes et des droits humains du monde entier, à l’initiative des féministes espagnoles, relayées par le Lobby Suédois des femmes et CIAMS – Coalition Internationale pour l’Abolition de la Maternité de Substitution signent un communiqué international pour l’interdiction mondiale de la maternité de substitution (GPA). Ce communiqué est destiné à interpeller l’ONU en sa 73° session. Au 28 septembre 2018, on comptait déjà 246 signataires issues de 20 pays.

Resources

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Ressources

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Act with us

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Nous rejoindre

MEMBRE ACTIF/VE
>> Télécharger le bulletin d’adhésion membre active / actif

MEMBRE DE SOUTIEN
>> Télécharger le bulletin d’adhésion en tant qu’association de soutien

>> Télécharger le bulletin d’adhésion individuelle de soutien

—————————————————-

Bulletins d’adhésion en espagnol :

MIEMBRO ACTIVA/O

> Adhesion como miembro activa/o

MIEMBRO DE APOYO
>> Adhesion Asociativa miembro de apoyo

>> Adhesion individual de apoyo

Agir avec nous

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Home


CHARTER

Charter for the abolition of surrogate motherhood
Substitute motherhood, or surrogacy, which is practised in several countries, is the loaning of women’s bodies in order to give birth to children who will be handed over to those who ordered them. Far from being just an individual act, this social practise is orchestrated by human reproduction companies, in an organized production system involving laboratories, doctors, lawyers, agencies etc. This system needs women as means of production, so that pregnancy and childbirth become a functional process that has a use value and a commercial value and is part of the globalization of human body markets.

In countries where no law protects them, women’s bodies are turned into resources for the reproduction industry. Some women consent to enter into a contract which will alienate their health, their lives and their selves, under multiple pressures, family or gender based, economic, or geopolitical.

>> Read more

 




About us

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Statutes

Article 1 –Name

An association, governed by the French law of July 1st, 1901 (decree of the 16th of august 1901) is established, between the moral persons adhering to the present statutes, bearing the name of COALITION FOR THE ABOLITION OF SURROGATE MOTHERHOOD, hereinafter referred to as “the Association”.

The duration of the Association will be unlimited.

Article 2 – Aim

The Association thus created is defined as a structure that promotes the rights of women on feminist positions and in particular :

  • gender equality;
  • emancipation and autonomy of women;
  • legal access to abortion and contraception;
  • equality between heterosexual and homosexual sexualities (considering the rules defining the sexual majority in each country).

Its purpose is to contribute to the adoption and implementation of legislation and public policies to abolish surrogate motherhood at national, continental and international levels.

To achieve this objective, the Association may implement several types of actions :

  • strengthen the capacity of actions of all its members in their respective mobilizations;
  • lead and coordinate joint actions to increase the collective impact of its members;
  • analyse, criticize, co-author texts that can be presented to the competent parliamentary and executive bodies, in order to obtain European and international legislation in favour of the abolition of surrogate motherhood.

>> Read the complete statutes

>> Lire les statuts en espagnol

Statuts

Article 1 : Dénomination

Il est fondé, entre les personnes morales adhérentes aux présents statuts, une association de droit français, régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour dénomination : COALITION POUR L’ABOLITION DE LA MATERNITE DE SUBSTITUTION (CAMS), ci-après nommée « l’Association »

Article 2 : But de l’Association

L’Association ainsi créée se définit comme une structure qui promeut les droits des femmes sur des positions féministes et notamment :

  • Egalité entre femmes et hommes ;
  • Emancipation et autonomie des femmes ;
  • Accès légal à l’avortement et à la contraception ;
  • Egalité entre les sexualités hétérosexuelles et homosexuelles (compte tenu des règles définissant la majorité sexuelle dans chaque pays).
    Elle a pour but de contribuer à l’adoption et à la mise en œuvre de législations et politiques publiques visant à l’abolition du recours à la maternité de substitution au niveau national, continental et international.

Pour atteindre cet objectif l’Association met en œuvre plusieurs modalités d’actions :

  • Renforcer les capacités d’actions de toutes -tous ses membres dans leurs mobilisations respectives ;
  • Mener et coordonner des actions communes visant à accroître l’impact collectif de ses membres ;
  • Analyser, critiquer, corédiger des textes pouvant être présentés aux instances parlementaires et exécutives compétentes, afin d’obtenir une législation européenne et internationale en faveur de l’abolition de la maternité de substitution.

>> Lire les statuts complets

>> Lire les statuts en espagnol

Accueil


LA CHARTE

Charte pour l’abolition universelle de la maternité de substitution
La maternité de substitution, dite « Gestation Pour Autrui » (GPA), pratiquée dans divers pays, est une mise à disposition du corps des femmes pour donner naissance à des enfants qui seront remis à leurs commanditaires.

Loin de n’être qu’un geste individuel, cette pratique sociale est mise en œuvre par des entreprises de reproduction humaine, dans un système organisé de production, incluant des laboratoires, médecins, avocats, agences etc. Ce système a besoin de femmes en tant que moyens de production de sorte que la grossesse et l’accouchement deviennent des processus fonctionnels dotés d’une valeur d’usage et d’une valeur marchande et s’inscrivent dans le cadre de la globalisation des marchés du corps humain.
Là où aucune loi ne le protège, le corps des femmes est requis comme ressource pour l’industrie et les marchés de la reproduction. Certaines femmes consentent à s’engager dans un contrat qui aliène leur santé, leur vie et leur personne, sous des pressions multiples : rapports de domination familiaux, sexistes, économiques,  géopolitiques.
>> Lire la suite




Qui sommes-nous ?

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Politique de confidentialité

Qui sommes-nous ?

L’adresse de notre site Web est : http://abolition-ms.org.

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables.

Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Si vous êtes un utilisateur ou une utilisatrice enregistré·e et que vous téléversez des images sur le site web, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les visiteurs de votre site web peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an.

Si vous avez un compte et que vous vous connectez sur ce site, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur.

Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé.

En modifiant ou en publiant un article, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’identifiant de l’article que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site.

Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération.

Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’enregistrent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur·ice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.

Informations de contact

Informations supplémentaires

Comment nous protégeons vos données

Procédures mises en œuvre en cas de fuite de données

Les services tiers qui nous transmettent des données

Opérations de marketing automatisé et/ou de profilage réalisées à l’aide des données personnelles

Affichage des informations liées aux secteurs soumis à des régulations spécifiques

Beginne damit, deinen Suchbegriff oben einzugeben und drücke Enter für die Suche. Drücke ESC, um abzubrechen.

Scroll Up